Global Mercy : plein cap sur l’Afrique

Un port. Deux nations.

Il y a des événements dans la vie qui sont à marquer d’une pierre blanche. A l’aube de nos 45 ans d’existence, la mise en service de notre nouveau navire-hôpital marquera en effet un tournant majeur dans notre histoire. Le 10 février prochain, le nouveau fleuron de notre flotte mettra le cap sur le continent africain pour sa première mission humanitaire. Hissez les voiles, le Global Mercy a le vent en poupe !

Une mission double pour servir le Sénégal et la Gambie

Lorsque le Global Mercy jettera ses amarres dans le port de Dakar, le 14 février prochain, il ne s’agira pas d’un simple navire comme tant d’autres. Pour des centaines de Sénégalais, son arrivée sonnera le glas du désespoir puisque des interventions chirurgicales de pointe seront enfin à portée de main. Pour les professionnels de santé locaux, notre présence leur offrira de nombreuses opportunités de formation et de mentorat et leur permettra d’acquérir de nouvelles compétences. Tout un programme qui améliorera l’accès aux soins chirurgicaux dans le pays et qui bénéficiera donc à toute la population !

Sans compter que, lors de cette première mission, le Global Mercy ouvrira grand ses portes à des patients du pays voisin. En effet, suite à l’initiative et à la générosité du président sénégalais, l’équipage sera en mesure d’offrir également des interventions ainsi que des formations à la population gambienne. Deux nations qui s’unissent pour permettre à leur population de profiter de nos services lors d’une même mission, c’est une autre grande première dans notre histoire !

Blog_galery_2023_global-mercy-mission

Le Global Mercy entre en service

Après la livraison du navire par le chantier naval, en juin 2021, des travaux conséquents étaient encore nécessaires avant que le Global Mercy puisse devenir un véritable hôpital flottant et fonctionnel. Un travail de longue haleine – quelque peu freiné par la pandémie – a donc consisté à aménager l’espace dédié à l’hôpital, soit deux ponts entiers du navire. Aujourd’hui, ce projet est arrivé à son terme et le Global Mercy peut se targuer d’être non seulement le plus grand navirehôpital non gouvernemental du monde, mais également le tout premier navire-hôpital civil à avoir été construit en tant que tel.

Entièrement financé par plusieurs philanthropes, fondations et généreux donateurs, ce nouveau navire ne demande à présent qu’à être mis en service pour servir les plus démunis pendant les prochaines 40 à 50 années. Jusqu’à 641 bénévoles se côtoieront à bord – certains pour quelques semaines, d’autres pour plusieurs mois ou même plusieurs années – afin d’offrir l’inimaginable à des dizaines de milliers de patients : une aide concrète, tangible pour remédier à leur souffrance et leur redonner espoir en l’avenir.

Derniers articles publiés

2022, une année remplie de promesses tenues

Grâce à vous, Mercy Ships et ses partenaires locaux ont réalisé plus de 2’000 opérations chirurgicales et offert de la formation avancée pour plus de 1’100 professionnels de santé locaux.

Abel Demiéville, AB BOX

« Investir dans des projets qui font sens » – Abel Demiéville

Abel Demiéville est le fondateur et l’administrateur d’AB Box SA, une société de self-stokage qui existe depuis 2005. Il fait partie du comité Empart, une fondation qui déploie des projets humanitaires dans le nord de l’Inde depuis plus de 20 ans. Et c’est l’un des premiers membres du Mercy Ships Network, le réseau d’entrepreneurs à impact de notre association.

Tags

PARTAGER

Christophe Baer
Christophe Baer
Christophe est le responsable des relations avec les donateurs et de l'administration de Mercy Ships Suisse. Il est également membre de l'équipe de direction.

Découvrez d'autres articles

Votre don offre une nouvelle vie à nos bénéficiaires.