Rencontrez Emmanuel

Les opérations chirurgicales ont démarré à bord du Global Mercy en Sierra Leone

Emmanuel, premier patient en Sierra Leone

Mardi 12 septembre, Emmanuel a été emmené dans l’un des blocs opératoires du Global Mercy™, devenant ainsi le premier patient à être opéré dans le cadre de la mission de Mercy Ships à Freetown, en Sierra Leone.

L’importance de ce moment n’a pas échappé à Emmanuel, qui venait tout juste de fêter son 43e anniversaire. Il avait le sentiment que son anniversaire serait vraiment une période spéciale.

« C’est une double dose de bénédiction », se réjouissait-il.

Dans un premier temps, sa tumeur au cou ne l’avait guère préoccupé, c’était une légère inquiétude qu’il espérait voir s’estomper avec le temps.

« Au début, j’ai cru qu’elle était liée à un mal de dents, puis j’ai pensé que c’était peut-être un bouton de fièvre. »

Pourtant, au lieu de régresser, la tumeur s’est développée petit à petit.

Quatre ans plus tard, elle avait atteint la taille d’un poing. Emmanuel, commerçant à Freetown, n’avait pas les moyens de financer une intervention chirurgicale et a donc vécu ainsi. Mais l’inquiétude permanente et la crainte de nouvelles complications pesaient lourdement sur ses épaules.

« Je me demandais toujours quand la tumeur allait éclater… Et ce n’est pas bon d’avoir une telle idée en tête tout le temps », a-t-il déclaré.

L’arrivée d’un navire et une prière exaucée

Lorsqu’il a appris l’arrivée du Global Mercy à Freetown, il a demandé de l’aide à l’équipe de bénévoles qui effectuait les dépistages dans le pays. « Nous entendions parler du navire depuis longtemps et nous avons prié pour votre venue », a-t-il dit à l’équipe de Mercy Ships.

La tumeur dans le cou d’Emmanuel était une excroissance bénigne sur l’une de ses glandes salivaires. Pour l’enlever, il fallait faire appel à un chirurgien maxillo-facial.

Selon le Dr Mustapha Kabba, médecin-chef adjoint des services cliniques du ministère de la santé et de l’assainissement de la Sierra Leone, il n’y a actuellement aucun chirurgien spécialiste maxillo-facial certifié dans le pays.

Le Dr Mark Shrime, médecin-chef international de Mercy Ships, était le chirurgien principal de l’opération d’Emmanuel. Il a expliqué que sans intervention chirurgicale, la tumeur aurait probablement continué à croître, ce qui « aurait ouvert la voie à des complications potentiellement graves ».

A ses côtés, le Dr Didier Malis, spécialiste en chirurgie orale et maxillo-faciale de Genève, qui servait avec Mercy Ships pour la deuxième fois. Le Dr Malis se dit être touché par « le désir de découvrir une organisation reconnue pour son efficacité et reposant sur la générosité de chaque membre qui la compose : le don de soi permet à cette remarquable organisation de fournir des soins de haut niveau dans une atmosphère de partage qui est unique! »

L’ablation de la tumeur d’Emmanuel n’a pris que 48 minutes. Emmanuel avait caché l’opération à son fils et à son père pour leur faire la surprise. « J’espère des résultats positifs », avait-il murmuré juste avant l’opération.

Mais après l’opération réussie, il n’a pas pu résister à l’envie de partager la nouvelle avec sa famille – il a immédiatement appelé son père et son fils pour leur annoncer son opération.

Alors qu’il se rétablissait à bord, les pensées d’Emmanuel se tournaient vers l’avenir et toutes les possibilités qui s’offraient à lui. « Je vais continuer mon activité… Je n’ai plus à m’inquiéter », dit-il. Son chemin vers la guérison a commencé, et les fardeaux qui pesaient sur lui ont disparus.

Des opérations chirurgicales pendant 10 mois

Répondant à une invitation du président du pays, Son Excellence le Président Julius Maada Bio, l’arrivée du tout nouveau navire de Mercy Ships a été marquée par une célébration d’inauguration en Sierra Leone. C’était la sixième fois qu’un navire de Mercy Ships était accueilli dans le pays, consolidant un partenariat durable entre Mercy Ships et la Sierra Leone, une collaboration prospère depuis trois décennies qui incarne un héritage d’espoir et de transformation.

Au cours des dix prochains mois, plus de 2 350 opérations visant à sauver ou transformer des vies seront effectuées à bord.

Grâce à cette combinaison de soins chirurgicaux et de formation, Mercy Ships poursuit sa mission d’apporter l’espoir et la guérison.

Découvrez prochainement d’autres belles histoires d’espoir et de guérison, car le Global Mercy accueille à son bord de nombreux autres patients comme Emmanuel.

Derniers articles publiés

Un nouveau chapitre

Mercy Ships et la Fondation MSC La Fondation MSC, le Groupe MSC et Mercy Ships unissent leurs forces pour construire un nouveau navire-hôpital. Un nouveau navire, construit spécialement pour être

Mercy Ships honore Françoise André

Tous les membres de l’organisation humanitaire Mercy Ships sont profondément attristés par la nouvelle du décès de Françoise André, membre du comité.

Tags

PARTAGER

Picture of René Progin
René Progin
René Progin est le responsable de la communication et des relations médias pour Mercy Ships Suisse.

Découvrez d'autres articles

Votre don offre une nouvelle vie à nos bénéficiaires.