Lukas

De mécanicien en Suisse à mécanicien bénévole à bord d’un hôpital flottant!

« Je me souviens avoir fait tout le processus de recrutement en me demandant si je ne rêvais pas : est-ce qu’un tel navire existe vraiment ? », se souvient Lukas, mécanicien automobile Suisse. « Puis, un jour, vous êtes sur la passerelle, et vous n’arrivez pas à croire que vous êtes vraiment là ».

Lorsque Lukas a entendu parler de Mercy Ships pour la première fois, il n’était pas encore sûr de son choix. C’était en 2017, il a écouté un couple parler à l’église de son expérience de bénévolat à bord de l’Africa Mercy®. Suite à cela, il a commencé plusieurs fois sa candidature pour devenir mécanicien automobile bénévole sans jamais aller jusqu’au bout.

« Ce n’est que lorsque j’ai reçu un courriel disant “S’il vous plaît, pouvez-vous venir sur le navire ? Nous avons vraiment besoin d’un mécanicien”, que j’ai senti que j’étais vraiment destiné à embarquer. »

Dès que Lukas est arrivé à bord de l’Africa Mercy, ce sentiment de présence impérieuse est devenu plus clair. Le mécanicien en poste attendait son remplaçant pour pouvoir se marier, car il ne voulait pas laisser sa place vacante. Lukas a été une réponse à la prière. “C’était fantastique de réaliser que Dieu avait tout planifié à l’avance“, raconte Lukas.

La vie à bord

Lukas a vécu 1 an à bord de l’Africa Mercy. « Mon travail, dit-il, concerne tout ce qui bouge et il y a du pain sur la planche ! ». Il entretient les véhicules soumis aux vents marins salés, répare les générateurs et s’occupe de la logistique des transports pour tout l’équipage.

En tant que navire-hôpital flottant, l’Africa Mercy a un immense besoin de véhicules bien entretenus. Sans moyens de transport terrestres robustes, Mercy Ships ne pourrait pas remplir sa mission. De nombreux patients dépendent de l’organisation du transport terrestre, et de nombreux programmes, cliniques et dépistages médicaux ont lieu à des kilomètres de là. « Chaque jour, j’ai l’impression de faire quelque chose d’important, de faire une réelle différence », dit Lukas.

A cause du COVID-19, l’Africa Mercy a passé l’année dans un chantier naval pour des travaux de maintenance. Lukas et les autres membres de l’équipage sont conscients d’avoir participé à la préparation du navire pour le jour prochain où les patients pourront à nouveau monter à bord se faire opérer. « Les patients attendent que le navire revienne vite au Sénégal », déclare Lukas. Entre-temps cependant, dans cette année spéciale, de nombreuses opportunités de développement personnel se sont créées.

L’équipage travaille dur, mais ensemble. La vie en communauté offre toujours des occasions d’activités amusantes et de développement. Que ce soit en matière de compétences professionnelles ou en partageant des passions personnelles, des amitiés et des expériences vécues à bord, elles sont remarquables.

« C’était incroyable », témoigne Lukas. « Maintenant plus que jamais, j’ai trouvé le point d’ancrage de ma vie. Je suis tellement reconnaissant pour le temps passé à bord de l’Africa Mercy. »

La communauté à bord de nos navires-hôpitaux est unique. Nos équipages bénévoles apportent leurs compétences professionnelles et leurs expériences de vie palpitantes du monde entier pour servir les personnes qui en ont le plus besoin. Il s’agit de bien plus qu’un rôle professionnel. Il s’agit d’apporter tout ce que tu es, sur ton lieu de travail et en dehors. Que tu sois un médecin qui anime des entraînements sportifs, un comptable pro du karaoké, ou un enseignant qui participe également à une troupe d’acapella, Mercy Ships a besoin de toi.

Prêt à partager tes talents ? Il y a une place pour toi à bord .

PARTAGER L’HISTOIRE DE MARINA

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Des questions sur le bénévolat ?

Pour toute question relative au bénévolat, contacte Jessica Morey (français).
N’oublie pas de consulter au préalable notre rubrique FAQ sur la page « Devenir bénévole » qui répondra à la plupart de tes questions.

Jessica Morey
Recruitment for the Africa Mercy and the Global Mercy
"J'ai toujours rêvé d'avoir une expérience de travail en Afrique. Il y a tellement de gens qui ont un si grand besoin de soins de santé. Travailler à bord a été une expérience géniale - c'est tellement mieux que ce que j'aurais pu imaginer. Bien que je ne sois pas directement impliqué dans la chirurgie, faire partie de ce navire et contribuer à rendre la chirurgie possible est incroyable!"

Découvrez le témoignage d'autres bénévoles

Bénévole

Lukas

«Je me souviens avoir fait tout le processus de recrutement en me demandant si je ne rêvais pas : est-ce qu’un tel navire existe vraiment ?»

LIRE PLUS
Marina Schmidt, assistante clinique

Marina

Marina n’a pas été épargnée par les effets de la pandémie : en mars 2020, elle a été contrainte de quitter le navire en l’espace de trois jours.

LIRE PLUS
Bénévole Larissa Obrist

Larissa

Après une première expérience en 2018, Larissa est devenue infirmière. Elle aspire à retourner sur l’Africa Mercy dès que possible. L’occasion se présenteen septembre 2020… mais dans un tout autre contexte à cause du Covid-19 !

LIRE PLUS