Accès aux soins chirurgicaux dans le monde

2 personnes sur 3 dans le monde, soit quelques 5 milliards d'êtres humains, n’ont pas un accès suffisant à des opérations

Décès annuels dûs à un manque de soins chirurgicaux

16.9 millions de personnes

Décès annuels dûs au VIH/sida

1.46 million de personnes

Nombre de pays servis (2020-2021)

14 pays dans lesquels des projets ont été menés ou soutenus

Liste des pays

Sénégal, Guinée, Sierra Leone, Liberia, Ghana, Togo, Bénin, Congo, Afrique du Sud, Madagascar, République démocratique du Congo, Uganda, Cameroun, Niger

Activités loin des navires

Ce que nous faisons quand il n’y a pas de navire-hôpital à proximité

Mercy Ships a été fondé il y a plus de 40 ans pour répondre aux besoins de traitements médicaux et surtout chirurgicaux dans les pays en développement. Les fondateurs avaient un concept clair : les navires-hôpitaux seraient les outils idéaux pour apporter l’espoir et la guérison dans les pays que nous servons.

Notre mission s’est élargie et aujourd’hui, toutes nos activités en Afrique ne dépendent pas de l’accostage d’un navire-hôpital à proximité. Ces dernières années, nous avons développé une stratégie basée sur des “plans d’engagement par pays” qui nous permettent d’être actifs dans plusieurs endroits avec des projets plus petits adaptés aux besoins spécifiques de certains pays, selon la demande de nos amis et partenaires dans différents pays africains. Il est tellement gratifiant de pouvoir dire à nos amis et partenaires de longue date : “Oui, nous allons venir !”.

Une aide variée et intentionnelle

Nos plans d’engagement dans les pays reposent sur trois piliers :
1. les services médicaux directs,
2. le renforcement des capacités médicales, et
3. le renforcement des relations avec les systèmes de santé.

Les “services médicaux directs” (= nos missions chirurgicales) dépendent presque toujours de la présence de nos navires et de leur infrastructure hospitalière de pointe (la seule exception est lorsque les équipes chirurgicales bénévoles de Mercy Ships opèrent dans les cliniques de nos partenaires en Afrique). Le “renforcement des capacités médicales” et le “renforcement des relations avec les systèmes de santé” peuvent se développer indépendamment de la présence d’un navire.

Durant la pandémie

La pandémie a montré que cette stratégie présente un avantage supplémentaire: Pour les projets plus petits et durables dans le domaine du “renforcement des capacités médicales “, nous pouvons passer à des formes en ligne ou hybrides pour utiliser notre enseignement, notre mentorat, etc. afin de nous adapter à la situation lorsque les restrictions de voyage, etc. sont imminentes.

Actuellement, Mercy Ships s’engage dans 14 pays d’Afrique, dont des pays enclavés comme le Niger et l’Ouganda.

Faire un don

Plus
Satou

L'histoire de Satou

Plus
Dr Patricia Eyoup Sen

L'histoire du Dr Patricia

Plus
Adama

L'histoire de Adama