L’histoire de Umu

« On ne peut pas couper avec un couteau ? » La suggestion d’Umu fait froid dans le dos mais, à 3 ans, elle est encore bien trop jeune pour saisir la complexité du problème. Pourtant, sa question est tout à fait légitime, car elle rêve d’être débarrassée de ce lourd fardeau. Yei, sa maman, est plus que consciente de la menace qui plane sur la vie de sa fille, mais il n’y a pas trace d’une quelconque solution dans tout le pays.

ms-icon-med-cercle_MaxFax

Chirurgie maxillo-faciale

Umu est née en Sierra Leone, un pays qui fait face à un manque cruel de soins chirurgicaux. Cela fait trois ans qu’elle vit avec une énorme excroissance attachée au cou. Et trois ans que sa maman se torture l’esprit, ne sachant que faire.

Un bébé défiguré

Tout avait bien commencé. Yei était tombée enceinte et se réjouissait d’accueillir ce bébé. Si c’est une fille, sa tante lui avait même fait l’honneur de lui proposer de la prénommer comme elle : Rebecca.

Mais à la naissance, tout change. La joie d’accueillir ce nouveauné se transforme en cauchemar. Yei prend peur en découvrant la grosse masse attachée au visage de son bébé. Elle se sent blessée et humiliée lorsque sa tante Rebecca change d’avis, ne souhaitant plus avoir comme homonyme cette petite-nièce au visage horriblement défiguré.

Aucune possibilité de chirurgie

Depuis, la famille d’Umu a essayé toutes sortes de remèdes. Ils ont essayé des médicaments traditionnels à base de plantes. Ils ont jeûné pendant sept jours et sept nuits. Ils ont visité bon nombre d’hôpitaux. En vain. On leur dit que leur meilleure chance est de se rendre à l’étranger. Mais cette option est bien trop onéreuse pour cette famille d’agriculteurs.

Que faire ? La réalité est terrible et ne laisse place à aucun espoir : la Sierra Leone ne compte pas le moindre chirurgien maxillo-facial ! Dans ce pays de plus de 8.4 millions d’habitants, il n’y pas un seul spécialiste à même d’opérer Umu. Aucun. Heureusement, par l’entremise de plusieurs personnes, Yei finit par apprendre qu’un navire-hôpital, à 1’000 kilomètres de là, pourrait aider Umu. Accompagnée de sa soeur Fatmata, Yei arrive aux pieds de l’Africa Mercy, stationné à Dakar, où Umu est rapidement prise en charge. Il n’y a pas de temps à perdre, car toute attente peut potentiellement conduire à une compression des voies respiratoires, à une péjoration de son état nutritionnel et à une opération encore plus complexe.

Nos chirurgiens maxillo-faciaux prennent les choses en main. Le cauchemar prend fin et c’est une petite fille débordant d’énergie qui quitte le navire, prête pour un nouveau départ dans la vie.

Sierra Leone

PARTAGER L’HISTOIRE DE SAMBA

Découvrez d'autres histoires de patients

L'histoire de Samba

L’histoire de Samba

Après 56 années de souffrance et de rejet, il a suffi de deux heures pour changer radicalement la vie de Samba et lui donner une nouvelle dignité

Lire la suite
Histoire de Daouda

L’histoire de Daouda

Ce qui n’était au départ qu’une petite bosse s’est finalement transformé en une énorme excroissance remplissant sa bouche, rendant prise de nourriture et la parole difficiles pour Daouda.

Lire la suite
L'histoire d'Astou

L’histoire de Astou

Souffrant d’un goitre et d’une autre maladie – invisible mais terriblement humiliante – Astou aura patienté près de vingt années avant de retrouver une vie normale.

Lire la suite

Votre don offre une nouvelle vie à nos bénéficiaires.