L’histoire du Dr Patricia

Malgré ses nombreuses années d’études en ophtalmologie, Dr Patricia Eyoup Sen était bien consciente qu’une spécialisation en chirurgie dans son pays était utopique. Elle faisait face, non pas à une porte close, mais face à un mur ! Pourtant, comme elle aime à le relever, ce domaine de compétences était clairement sa destinée.

Ophtalmologue camerounaise, Dr Patricia a étudié les maladies oculaires requérant une opération, mais le passage de la théorie à la pratique semble infranchissable. Jusqu’au jour où elle apprend que Mercy Ships offre des possibilités de mentorat à bord de son navire-hôpital. Elle dépose sa candidature et retient son souffle. Heureusement, la bonne nouvelle ne tarde pas à lui parvenir !

Le tout premier jour à bord de l’Africa Mercy, elle est en proie à toutes sortes d’émotions. L’intimidation de se retrouver pour la première fois dans une salle d’opération, mais aussi l’excitation de voir son rêve de devenir chirurgienne se concrétiser lui font perdre ses moyens. « J’étais si nerveuse… je tremblais de tout mon être ! »

Le Dr Glenn Strauss, un expert de la cataracte avec plusieurs milliers d’interventions à son actif, a été son mentor principal. Alors qu’il effectue habituellement 30 interventions par jour, il réduit la cadence à une quinzaine pour prendre le temps de former Dr Patricia. Selon lui, l’investissement en vaut la peine, car il permet de laisser après le départ du navire de nouvelles compétences et d’avoir un impact plus durable.

« Notre formation est très complète. Le mentoré apprend tout d’abord à prendre en main les instruments. A défaut de réussir à trouver des yeux d’animaux localement – le mentoré s’exerce sur des tomates et apprend, avec l’appui de vidéos, les différentes techniques. Ensuite, nous passons à l’observation en salle d’opération de cas réels, grâce au microscope à double tête, outil indispensable pour la formation. Lorsque la personne est en mesure de m’expliquer verbalement toutes les étapes, je lui laisse effectuer des incisions simples qui ne présentent que peu de risques pour le patient. Ensuite, nous progressons avec des manœuvres toujours plus complexes, jusqu’à les maîtriser toutes. »

Au terme de 150 interventions, Dr Patricia est apte à mener sa première opération de A à Z. Sous supervision, elle effectue, à son tour, près de 150 opérations, soit plus du double de ce qu’un mentoré accomplit habituellement. Toute l’équipe est subjuguée !

327 heures de mentorat plus tard, Dr Patricia atteint les standards internationaux et est fin prête pour mettre en pratique dans son hôpital ce qu’elle a appris à bord.
Grâce à ses compétences et au matériel offert par Mercy Ships, l’hôpital de Garoua, dans le nord du Cameroun, décide de rouvrir son service ophtalmologique – fermé 20 ans plus tôt par manque de spécialiste – offrant ainsi une nouvelle panoplie de soins à la population. Dans la foulée, deux membres de l’équipage rejoignent Dr Patricia sur place pour former huit infirmières qui l’assisteront lors des opérations et pour les soins post-opératoires.

Son expérience avec Mercy Ships aurait pu se terminer là, mais elle a tenu à retourner à bord du navire qui lui avait ouvert un horizon nouveau. Durant notre mission en Guinée, Dr Patricia s’est retrouvée pendant deux semaines aux côtés de nos bénévoles et a opéré à elle seule 85 patients. « C’est une bénédiction pour moi de pouvoir redonner la vue ! Mon rêve est devenu réalité ! »

Découvrir une autre histoire

Voir plus d'histoires
« Je félicite Mercy Ships du fond du cœur pour ses efforts visant à apporter, par son travail en faveur du développement, des changements durables dans un monde plein de misère. Mercy Ships est fidèle à sa vision de faire revivre le continent africain en apportant l’espoir et la guérison. [...] J’admire la vision et la mission de Mercy Ships et vous invite à soutenir avec moi leur travail honorable et à contribuer à faire du monde un lieu meilleur. »
Nelson Mandela (1918–2013)