Marie-Madeleine

Marie-Madeleine est une battante qui ira sûrement loin dans la vie. Depuis toute petite, elle fait preuve d’une détermination hors norme puisqu’elle refuse que son handicap soit un frein dans son parcours scolaire et dans sa vie professionnelle.

A 13 ans, Marie-Madeleine a beaucoup de mérite. Non seulement elle croit à l’importance d’une bonne éducation pour réaliser ses rêves, mais elle arrive à faire abstraction de son infirmité pour avancer dans la vie.

Depuis toute petite, sa jambe droite présente une anomalie qui ne passe pas inaperçue. En raison d’une contracture musculaire anormale, son genou se plie dans la mauvaise direction. Elle développe une démarche très singulière qui attire tous les regards mais qui ne la freine pas dans son élan.

Contre toute attente, l’enfance de Marie-Madeleine se déroule bien et elle développe une joyeuse personnalité. Elle aime beaucoup aller à l’école et s’y rend tous les jours à pied. Malgré sa différence, les autres enfants l’acceptent et elle se fait de nombreux amis.

Cependant, sa famille craint que les obstacles deviennent trop grands pour qu’elle puisse pleinement atteindre son potentiel. Et les moyens manquent pour envisager un traitement quelconque ! Adama, sa grand-maman, confirme : « Comme nous n’avions pas l’argent pour espérer une aide médicale, nous avons attendu un miracle ! »

Le miracle tant espéré se réalise l’été dernier. Notre navire-hôpital accoste à une centaine de kilomètres de son village, en offrant des chirurgies orthopédiques entièrement gratuites. Que pouvaient-ils espérer de plus ?

Adama accompagne sa petite-fille pour la sélection des patients et obtient une réponse positive : Marie-Madeleine est acceptée pour une opération au mois de novembre ! Dès lors, la jeune fille se plait à imaginer à quoi ressemblera sa nouvelle vie avec deux jambes bien droites.

Après 8 semaines de patience avec la jambe immobilisée dans un plâtre, une nouvelle phase cruciale s’ouvre devant elle. Débarrassée de ses béquilles et équipée d’une grande attelle, Marie-Madeleine peut éprouver les premières sensations de liberté et de légèreté. Mais il ne s’agit pas de brûler les étapes, car l’opération ne suffit pas pour la remettre sur pied. Pendant presque douze années, les muscles de sa jambe n’ont pas fonctionné d’une manière normale et il faut impérativement qu’elle renforce sa musculature pour que sa jambe supporte le poids de son corps d’adolescente.

Entourée par notre équipe de physiothérapeutes bénévoles, elle entame la dernière ligne droite de sa convalescence. Pendant trois mois, ses visites dans la grande tente à même le quai – là où se déroule la rééducation de nos patients – la mèneront petit à petit sur le bon chemin.

En février dernier, un ultime rendez-vous avec nos physiothérapeutes confirme que sa jambe est en pleine forme et qu’elle peut rentrer chez elle. Triomphante, Marie-Madeleine nous gratifie d’un double signe de victoire. Le parcours a été long mais la ligne d’arrivée a été franchie… avec le sourire en prime !

Découvrir une autre histoire

Voir plus d'histoires
"Ici, sur le navire, l’espoir signifie une nouvelle vie. Tous les patients ont une nouvelle chance et leur vie est transformée pour toujours. Ceux qui sont nés avec la cataracte peuvent maintenant voir ; les enfants avec des pieds bots peuvent marcher et courir partout. Les professionnels de la santé améliorent leurs compétences grâce aux programmes de renforcement des capacités médicales. C’est génial de faire partie de cette grande aventure !"
Fanny Curtet - Assistante MCB 2020