L’histoire de Ulrich

Parmi les centaines de Camerounais venus solliciter notre aide en raison de déformations orthopédiques, un jeune garçon s’est démarqué par sa condition qui dépassait tout entendement. Même nos membres d’équipage les plus aguerris n’avaient jamais vu cela !

Le docteur Frank Haydon, chirurgien orthopédique, a beau avoir déjà opéré des centaines de jeunes patients au cours de ses nombreuses missions à bord de l’Africa Mercy, la condition d’Ulrich le bouleverse profondément : « Lorsque je pense avoir opéré le cas le plus complexe de toute ma carrière, voilà qu’un nouveau patient, comme Ulrich, se retrouve devant moi. Ces patients ravivent à chaque fois ma motivation de continuer à m’engager en faveur des plus démunis. »

La condition d’Ulrich, connue sous le terme de contracture des quadriceps, est très rare. Né avec les genoux disloqués et des muscles qui se développent moins vite que ses os, ses jambes subissent, avec les années, une déformation surréaliste. En absence de traitement, Ulrich est contraint de vivre avec son handicap et, à l’aide de deux solides bâtons, apprend tant bien que mal à marcher. A le voir, on ne peut s’empêcher de comparer sa façon de se déplacer à celle d’une sauterelle, ce qui ne manque pas de déclencher de nombreuses railleries.

Malgré les jugements et moqueries des autres enfants, il fréquente l’école du village et compte bien réussir à se faire accepter par ses pairs. Dans sa détermination, il développe une étonnante faculté à grimper aux arbres et jouit même d’une renommée grandissante pour sa capacité à cueillir les papayes les plus difficiles à atteindre ! Mais ses longs trajets pour aller à l’école et nombreux efforts pour se déplacer affaiblissent ses poignets et ses articulations le font souffrir de plus en plus…

Dès sa naissance, les parents d’Ulrich ont bien essayé de trouver de l’aide, mais la sévérité de son cas semble plutôt faire fuir les médecins ! Georgette, sa maman, se souvient : « Aucun docteur ne voulait le toucher ! C’était si dur de le voir souffrir. Quand il avait mal, j’avais aussi mal pour lui. »

Plusieurs opérations complexes sont nécessaires pour corriger ses jambes. Le Dr Haydon s’attelle à redresser tout d’abord la jambe droite. A son réveil, Ulrich n’en croit pas ses yeux : sa jambe est… droite ! Une semaine plus tard, et à sa plus grande joie, l’autre jambe subira le même sort.

Le plus gros du travail a été accompli, mais le chemin qui reste à parcourir s’avère long et fastidieux. Une phase non négligeable réside à présent dans la rééducation pour affermir certains muscles restés si longtemps inactifs. Puis, le jour vient où il est enfin capable de marcher sans aide. Quelle victoire ! Il se dirige tout droit vers sa maman qui le serre longuement contre elle.

Après trois mois de rééducation, il est temps de quitter notre équipage. Ulrich et sa maman sont prêts à rentrer chez eux. Mais avant cela, Ulrich tient encore à offrir quelque chose à la personne qui a transformé sa vie. Au premier abord intrigué par ce cadeau qui semble banal, le Dr Haydon accepte avec beaucoup d’émotions les deux bâtons qui ont aidé Ulrich à se déplacer pendant tant d’années… et qui lui sont désormais totalement inutiles.

Découvrir une autre histoire

Voir plus d'histoires