Dr Wodomé

Il y a plus d’une décennie, Mercy Ships a fait le choix de réduire le nombre de ses opérations pour accueillir à son bord des professionnels de santé africains. En prenant le temps de les former, nous multiplions notre impact en laissant de nouvelles compétences dans le sillage de nos navires-hôpitaux.

Effectuer moins d’opérations… afin de faire bénéficier davantage de personnes. Au premier abord, ce concept peut surprendre mais notre expérience sur le terrain soutient le fait que les besoins chirurgicaux en Afrique sont colossaux et que nos navires-hôpitaux ne sont, en fin de compte, qu’une (grosse) goutte dans l’océan. En formant, équipant et soutenant les professionnels de santé locaux, nous leur permettons de prendre la relève et de perpétuer notre travail, même après le départ de nos navires-hôpitaux.

L’un des exemples les plus marquants est sans doute celui du Dr Abram Wodomé, un chirurgien ophtalmologue togolais. Dernierné d’une famille de 16 enfants, Abram se souvient que certains de ses frères ont dû arrêter l’école pour aider à subvenir aux besoins de toute la famille, les revenus de son père, menuisier, et de sa mère qui vendait du poisson au marché ne suffisant plus. Cadet de sa fratrie, il avait peu d’espoir de voir un jour son rêve de devenir médecin se réaliser. Pourtant, il ne baisse pas les bras, surmonte de nombreux obstacles et finit par obtenir son diplôme ! Alors qu’il travaille comme médecin généraliste à Lomé, il se prend d’un intérêt particulier pour l’ophtalmologie. Après une formation de base en Guinée, il poursuit sa spécialisation au Mali, au Bénin et en Côte d’Ivoire. En 2010, l’Africa Mercy s’arrête au Togo et lui offre la possibilité d’effectuer un mentorat à bord.

L’un de nos chirurgiens lui apprend une technique révolutionnaire qui permet d’opérer la cataracte de manière plus rapide et moins onéreuse. Après 8 semaines de mentorat, il peut réaliser jusqu’à 100 interventions par semaine, alors qu’auparavant il n’en effectuait que 3-4… par mois ! Deux ans plus tard, l’Africa Mercy retourne au Togo et le Dr Wodomé se retrouve à bord, opérant de nombreux patients et formant, à son tour, des collègues togolais. Mercy Ships est convaincu par ses compétences et le soutient dans ses démarches pour ouvrir sa propre clinique. Depuis, dix ans se sont écoulés et le Dr Wodomé a réalisé pas moins de 15’000 opérations de la cataracte au Togo, dont celle d’Hounsigbo.

A ce jour, il a également formé 35 chirurgiens africains et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il vise à en former 18 autres durant ces trois prochaines années. Il a aussi créé sa propre organisation humanitaire afin d’offrir des opérations gratuites aux plus démunis.

Celui qui songeait sérieusement, au début de sa carrière, à quitter le Togo pour s’établir à l’étranger a finalement décidé de mettre ses compétences à la disposition de son pays. D’ailleurs, sur les 34 étudiants de sa volée, seuls 9 pratiquent encore aujourd’hui au Togo. Pour nous, le Dr Wodomé est un véritable héros de la santé… et un multiplicateur exponentiel de notre impact !

Découvrir une autre histoire de patients

Dans la pénombre d’une petite hutte en terre, une septuagénaire attend patiemment le passage de son petit-fils Louis. C’est là que Hounsigbo passe ses journées à attendre que Louis vienne l’aider à sortir, lui apporter à manger et lui donner les dernières nouvelles.

Histoires des patients de Mercy Ships en Afrique