Dr Didier-David

Dr Didier-David Malis, de Genève, a rejoint l’Africa Mercy en décembre 2018 pour une première mission au sein de notre équipe de chirurgie maxillo-faciale. Enthousiasmé par son expérience, il répond à nos quelques questions.

Docteur Malis, comment avez-vous entendu parler de Mercy Ships ?

L’organisation était présente lors de plusieurs congrès médicaux et dentaires auxquels j’avais participé. Plusieurs de mes collègues m’ont également parlé de leur expérience à bord de l’Africa Mercy ; leur expérience était toujours très positive. Le concept d’un navire-hôpital totalement autonome – donc de grande efficacité – m’a fortement intéressé.

Quels types d’intervention pratiquez-vous habituellement ?

La chirurgie maxillo-faciale comprend la chirurgie dentaire, la chirurgie correctrice des malformations faciales et des pathologies osseuses et buccales, la traumatologie faciale, les problèmes articulaires. Une partie importante de ces soins peut être réalisée au cabinet, en anesthésie locale.

Et quelles opérations avez-vous effectuées à bord du navire ?

Passablement de pathologies cervicales et des glandes salivaires. Ce sont souvent des tumeurs bénignes, mais parfois de très grande taille. L’activité à bord comprend également des pathologies osseuses parfois très avancées ainsi que des malformations comme les fentes des lèvres et du palais.

En quoi diffèrent les cas que vous avez opérés à bord par rapport à ceux en Suisse ?

Les diagnostics sont dans l’ensemble les mêmes que ceux rencontrés dans les pays occidentaux, mais à des stades beaucoup plus avancés en raison de diagnostics tardifs, ou parfois l’absence complète d’accès aux soins médicaux.

Qu’est-ce qui vous a particulièrement marqué ?

La reconnaissance des patients, en particulier des enfants qui l’expriment si librement et naturellement. Egalement la motivation, l’enthousiasme et l’engagement totalement bénévole de centaines de personnes oeuvrant dans un même but et avec une très haute efficacité.

Quelles ont été vos motivations de vous engager bénévolement avec Mercy Ships ?

Le souhait de pouvoir faire bénéficier de ma formation spécialisée une population qui en est totalement démunie, tout en ayant à disposition des moyens techniques performants. Egalement le désir de découvrir une organisation reconnue pour son efficacité et reposant sur la générosité de chaque membre qui la compose : le don de soi permet à cette remarquable organisation de fournir des soins de haut niveau dans une atmosphère de partage qui est unique.

Vos impressions sur cette expérience à bord ?

Une découverte humaine forte en émotions, une expérience médicale unique. La majorité des volontaires venus à bord renouvelle l’expérience plus d’une fois. Ce sera très certainement mon cas !